About NODC

Le Centre de Gestion Intégrée du Littoral et de l'Environnement abrite le Centre National de Données Océanographiques qui a pour mission de rassembler les données sur l'environnement marin et côtier issues d'observation, de réseaux de mesures ou d'enquêtes statistiques de sources diverses au Togo.

Université de Lomé / Direction de la Recherche
Centre de Gestion Intégrée du Littoral et de l'Environnement
(Géomorphologie et Gestion du Littoral) 
Faculté des Lettres et Sciences Humaines
Département de Géographie
B.P. 1515 / 60047 Bè Lomé Togo 
Tél (D/H) : 00228 22 27 08 50 / 22 70 77 11
Cel : 00228 90 05 39 14 Tél (B/O): 00228 22 21 68 17
Cel : 0033 6 43 97 46 31 / 6 67 80 53 53
Fax : 00228 22 21 85 95 / 22 25 87 84

Le CGILE a organisé plusieurs activités, entre autres : l'Atelier Régional-Erosion côtière: Bilan et Perspectives. Lomé, 11-15 décembre 1995, l'Atelier Régional sur la Méthodologie de Collecte de Données et de Gestion du Littoral. Lomé, 17 - 20 février 1998 et l'Atelier National sur l'état de l'environnement côtier du Togo tenu à Togoville en janvier 1999 pour l'adoption du document intitulé "Profil environnemental du littoral du Togo".

Le Centre de Gestion Intégrée du Littoral et de l'Environnement abrite le Centre National de Données Océanographiques CNDO - Togo qui a pour mission de rassembler les données sur l'environnement marin et côtier issues d'observation, de réseaux de mesures ou d'enquêtes statistiques de sources diverses. Le Centre dispose en outre d'un laboratoire de sédimentologie et d'une station de collecte de données pluviométriques. Le Chef du centre est Pof. Adoté Blim BLIVI.

Le Centre de Gestion Intégrée du Littoral et de l'Environnement (CGILE) est une structure de recherche pluridisciplinaire de l'Université de Lomé (TOGO) ayant pour objectif de conduire des activités de recherche intégrée fondamentale et appliquée en zone littorale. Ses domaines d'investigation sont les suivants: morphodynamique, pollution, socio-économie, géographie, aménagement et occupation du sol, ressources biologiques. Il se situe dans le prolongement du Projet Erosion Côtière depuis septembre 1995 et son assise a été consacrée par l'arrêté rectoral du 02 février 2001.

Il comprend les divisions suivantes: ressources physiques, SIG et télédétection, aspects juridiques, ressources naturelles, analyse du potentiel humain et économique, occupation et aménagement du sol, documentation et diffusion de l'information. Il travaille en partenariat avec les laboratoires et autres structures de recherche scientifique existant sur le campus universitaire et au niveau de l'administration publique, notamment les départements ministériels impliqués dans la gestion du littoral, en particulier les départements du Ministère de l'Environnement et des Ressources Forestières. Le Centre de Gestion Intégrée du Littoral et de l'Environnement participe aux différents programmes régionaux de recherche tels ODINAFRICA II : Réseau d'Echange de Données et d'Informations Océanographiques de la Commission Océanographique Intergouvernementale de l'Unesco et Grand Ecosystème Marin du Courant de Guinée ONUDI-PNUE.Il est doté de moyens lui permettant d'organiser des réunions scientifiques à l'échelle régionales et internationales sur l'océanographie, la préservation de la biodiversité, la pollution, la gestion du littoral.